La motion de faux-culs

Published on by Robert Dorazi

Enfin, c'est terminé ! Les journaux télévisés, les blogs, les forum nous bassinaient depuis des jours sur ce recours au 49-3 à propos de la Loi El Khomri (Loi travail) et sur la motion de censure qui risquait de faire tomber le gouvernement. Mais la nouveauté était que cette fois les prétendus « frondeurs » de gauche, qui n'ont de frondeurs que le nom, avaient menacé de déposer eux aussi une motion contre l'actuel gouvernement. La motion de censure suit en général le recours au 49-3 qui est quasiment un article dictatorial de la V ème république. S'il se dégage une majorité de voix pour censurer le gouvernement (au moins 288 en ce moment car 3 postes de députés sont vacants ce qui laisse 574 députés en exercice), celui-ci tombe, l'assemblée est dissoute et de nouvelles élections législatives sont organisées.

Pour pouvoir déposer une motion de censure, 58 députés doivent la signer, ce qui correspond à 10% du nombre de députés. Or, combien de députés frondeurs ont-il signé cette demande ? 56 ! Misère, voilà que nos vaillants députés, tels des chevaliers prêts à se jeter au devant du dragon, sont freinés dans leur élan suicidaire à cause de 2 petites signatures... C'est trop bête. Il s'en est fallu d'un cheveu de chauve pour que des faux-culs se transforment en héros de la République.
Je dis faux-culs parce qu'il faut bien à un moment où à un autre dire les choses comme elles sont ! À qui veulent-ils vraiment faire avaler qu'il n'auraient pas pu trouver 2 députés supplémentaires compatibles avec leur texte ? À qui veulent-ils faire croire qu'ils étaient prêts à renoncer à leurs privilèges de députés, à commencer par un salaire mensuel plus que confortable, un an avant de les perdre probablement pour de bon, pour une grande partie d'entre eux (parce qu'à moins d'un miracle la majorité de gauche va se réduire comme peau de chagrin en 2017) ? À qui veulent-ils faire croire que ce n'était pas là un moyen bien facile de dire à leur potentiels électeurs : voyez ! On ne veut pas de cette loi, mais on ne peut rien faire contre. Souvenez-vous-en quand vous voterez aux prochaines législatives...

Je crois qu'en effet les électeurs de gauche s'en souviendront !

Je dis aussi faux-culs parce que bien sûr la droite a déposé elle aussi une motion de censure. Et elle avait bien plus de 58 signatures. Mais cette motion a-t-elle été votée par 288 députés (ce qui aurait fait tomber la majorité) ? Que nenni ! La droite à elle seule ne pouvait faire tomber le gouvernement qu'avec les voix des 56 « frondeurs ». Et c'est là que se situe le plus gros foutage de gueule. S'ils voulaient vraiment faire tomber le gouvernement à cause d'une série de lois qu'ils considéraient être de droite alors qu'elles étaient proposées par un gouvernement de gauche, quelle importance que cette motion vienne de droite ou de gauche ?

Que le gouvernement tombe par la gauche ou par la droite, il serait tombé de la même façon !

Mais voilà, les frondeurs sont des faux-culs, et les faux-culs sont d'abord faux et ensuite seulement ils sont cul !

La motion de faux-culs

Comment on this post