Cantona... rien à dire on ferme sa gueule

Published on by Robert Dorazi

Que dire concernant l'affaire Cantona /Deschamps qui ne contienne pas les mots "cretin, débile, crétin, débile et crétin"? Et bien rien.

En fait si. On peut dire que Deschamps fut champion du monde et champion d'Europe et pas Cantona. On peut dire aussi que Deschamps a au moins la décence de se cantonner (vous avez vu le jeu de mots?) à ce qu'il sait faire tandis que Cantona se prit un jour pour un grand révolutionnaire doublé d'un grand économiste en conseillant aux gens de retirer l'argent de leurs banques. Sans bien évidemment le faire lui-même! Can mais pas con...
Un quinquagénaire en mal de publicité, bon joueur de foot, mais acteur médiocre, poète du pauvre, peintre du dimanche et philosophe pour nourissons.

On peut dire ça. Mais ce n'est pas grand chose, alors je me tais.

To be informed of the latest articles, subscribe:

Comment on this post