Le cri des vieux

Published on by Robert Dorazi

Ce n’est pas très gai d’être envoyé (on pourrait dire interné) dans une maison de retraite. C’est ce que Raymond, à soixante-quinze ans passés, constate bien vite. Il n’est pas comme les autres pensionnaires. Il pense qu’il ne devrait pas être là ! Qu’il a été piégé.

Les deux « J », Joy et Jeanne, en revanche, s’y sentent très bien, dans cette maison. Elles sont vraiment terribles les deux « J ». Elles droguent parfois le personnel pour le faire dormir, parfois elles n’hésitent pas non plus à accélérer le passage de vie a trépas d’un pensionnaire un peu trop curieux. Car les « JJ » ont un secret qu’elles veulent préserver. Elles prennent du bon temps quand les autres sont assommés par les cachets. Et avec l’aide d’Eddy, un employé, elles sortent même parfois de cette prison pour aller en ville s’éclater somme deux vieilles peuvent s’éclater !

Aussi, quand Raymond, désormais détenteur de leur secret, leur demande si elles veulent bien l’aider à se sauver, les JJ refusent tout net. Cela ne ferait qu’entraîner des questions embarrassantes, et mettrait en péril leur vie secrète, celle qui est devenue leur vraie vie. Car quand on s’approche de l’heure de la retraite finale, un rien devient un trésor à chérir. Elles projettent même de s’occuper « définitivement » de ce Raymond qui est trop curieux. Pourtant les choses ne vont pas se passer comme elles l’avaient prévu. Ni comme Raymond l’avait prévu non plus. Quel sera donc le dénouement ? Et que va faire Chloé, cette jeune aide-infirmière, révoltée par certaines méthodes employées pour calmer les pensionnaires ?

Le Cri des Vieux de Sandrine Louvalmy, est un roman où les héros, pour une fois, ne sont ni des jeunes bimbos, ni même des riches et athlétiques héritiers.

Le cri des vieux

Published on Articles-opinion

To be informed of the latest articles, subscribe:

Comment on this post