Une dette à payer

Published on by Robert Dorazi

Chuck a été accusé de la mort de sa femme. Il a pourtant toujours clame son innocence malgré les preuves plus qu’accablantes contre lui. Pour la police et le jury, c’était quasiment comme si tout avait été filmé. En désespoir de cause Chuck demande à Jordan, un ami d’enfance qui est auteur de bandes dessinées, de l’aider à se tirer de ce piège. D’abord réticent, Jordan accepte finalement de se donner une semaine pour faire la lumière sur ce meurtre. Pour cela il doit retourner à Milford, la ville où tous deux ont grandit et où Chuck est censé avoir tué sa femme ainsi que la mère de celle-ci. Accessoirement, c’est aussi à Milford que la mère de Jordan a vécu et est morte.

Commence alors une étrange enquête où Jordan et quelques-uns de ses vieux amis vont de surprise en surprise jusqu’au dénouement final qui n’est pas du tout celui auquel on aurait pu s’attendre.

L’écriture est vive et soignée. Les personnages sont bien vivants, bien décrits avec leurs qualités et leurs défauts. "Une dette à payer"’est un polar comme on les aime quand ils sont écrits par des américains. On ne s’ennuie pas une seconde et on se rend bien vite compte que même ce qui semblait si évident a priori n’est bien souvent qu’apparence trompeuse !

Une dette à payer

Published on Articles-opinion

To be informed of the latest articles, subscribe:

Comment on this post