Ramene-moi un sandwich et mon coeur

Published on by Robert Dorazi

Ce roman de Sylvie Charmillon, c’est d’abord une description très précise de la fin d’un amour qui n’était pas posé sur des fondations aussi solides qu’elles semblaient l’être à première vue.

Emma et Etienne, deux infirmiers dans le domaine de la psychiatrie et de la gérontologie, s’étaient pourtant trouvés cinq ans plus tôt. Emma n’avait vu que ses qualités et avait choisi, comme souvent quand on tombe amoureuse, de ne pas voir le reste. On pense toujours qu’il changera, ou bien qu’on le changera…

Le plus étonnant, c’est que si Etienne laisse en plan (véritablement en plan) Emma pour une autre femme, ce n’est pas du tout pour les raisons habituelles. Et la femme, qui se prénomme Maud, ne ressemble pas du tout à la femme fatale telle qu’on la connaît. Oh non ! Peut-être même que l’auteure n’a pas choisi ce prénom par hasard.

L’écriture foisonnante est précise et fluide. Il le faut quand on veut décrire aussi fidèlement que possible toutes les fêlures, les contradictions d’un homme ou d’une femme, l’amour qui peut les unir, les mille petites trahisons qui en découlent. Puis la rupture. Cette rupture qui n’est pourtant que le début de l’histoire d’Emma. Tout en se donnant à d’autres hommes, et aussi étrange que cela puisse paraître, elle se met en tête de retrouver Etienne. Mais n’est-ce pas là, la marque de l’amour?

Un témoignage très émouvant

Ramene-moi un sandwich et mon coeur

Published on Articles-opinion

To be informed of the latest articles, subscribe:

Comment on this post