Le Père Noël en chair et en chiffres

Published on by Robert Dorazi

Une petite nouvelle en attendant Noël!

Le Boss portait un costume cravate couleur crème. Il était le seul à être habillé ainsi, et le seul à être rasé de près. Il se tenait sur une estrade devant un microphone et une grosse paire de jumelles montées sur un trépied.

― Noël 202112! Noël 202112! appela t-il.

― Il ne peut pas répondre, Boss, il est parti pisser.

― Toujours sa prostate. Bon, alors, Noël 4420121, c’est ton tour. L’adresse est 12 rue des glaviots, à Metz.

― En France ?

― Ben oui, en France, pas à Hawaï !

― Et merde! Soupira Noël 4420121. Cette année j’aurais bien voulu être au chaud.

― Toujours pas de Noël 202112?

― Toujours pas. Mais les chiottes, quand même, c’est pas la porte à côté. En parlant de ça…

― Ah non, Noël 007 ! l’interrompit le Boss. Tu vas pas encore me casser les burnes avec tes chiottes jetables. T’as reçu ton affectation ?

― Mais oui. Cette année j’ai touché le gros lot. Je livre un ticket gagnant de la loterie à un SDF, carton 2071, Canal street, deuxième égout à droite, Los Angeles.

― Au moins tu feras un heureux cette année, Noël 007. Ça te changera.

― Pas sûr, Boss, pas sûr. C’est juste trois numéros. Deux dollars vingt cinq de gain. En parlant de ça, ils auraient pu faire un effort à l’intendance !

Quelle plaie celui-là ! pensa le Boss en levant les yeux au ciel, qui était très près. Justement un traîneau arrivait, laissant échapper une fumée noire du pot d’échappement.

― Noël 23422111 va encore en être de sa poche, soupira t-il. Comment est-ce qu’il a eu le job en conduisant si mal ?

― Grâce au piston, répondit Noël 007. En parlant de ça…

― La ferme, Noël 007 ! Je sais que t’es aussi le délégué syndical, mais la ferme. Bon, Noëlle 696969, c’est à toi. Noëlle 696969 ! C’est pas vrai, qu’est-ce qu’elle fout encore ?

Le Boss chercha à droite et à gauche dans cette marée rouge qui s’étalait devant lui. Pas de trace de Noëlle 696969.

― Ne me dites pas qu’elle est encore avec 2222222 ! Qu’est-ce qu’on vous a dit ! pas de ça au bureau. Combien de fois est-ce que je lui ai dit, à Noël 22222222, de garder son petit cadeau dans son pantalon. Je vais encore avoir les Mœurs sur le dos !

L’un des hommes en costume rouge, avec sa barbe blanche et bien taillée, ajusta son sonotone.

― J’ai crû entendre mon nom. Est-ce qu’on m’a appelé?

― Ah, Noël 22222222, vous êtes là. Où est Noëlle 696969 ?

― J’en sais rien, Boss. Sûrement avec Noël 776222 ou Noël 443.

― Ah non ! Je suis là, répondit Noël 443 avec regrets.

― Celle-la ! Toujours à soulever sa jupe pour un oui, pour un non, ajouta Noëlle 12. Juste parce qu’elle a la taille fine, des longues jambes, une poitrine avenante et une bouche pulpeuse, elle croit qu’elle est le centre du monde. Est-ce que je fais autant d’histoires, moi ? Boss, c’est bien cette année que je livre un paquet à la prison d’Austin au Texas ? Vous avez bien dit que le client est un détenu qui n’a pas vu de femme depuis trente huit ans ?

― Trente neuf ans, pour être précis. J’imagine que ça fait long, et il risque d’être nerveux. Je peux vous faire remplacer si vous voulez !

― Non ! s’écria immédiatement Noëlle 12. Je veux dire, il n’y a aucune raison que je profite d’un passe droit. Non, j’irai dans cette prison et je ferai mon devoir comme prévu. Je ferai mon devoir dignement et sans faillir, Boss.

Noël 443 chuchota à son voisin, Noël 4000000001.

― La pauvre n’a pas de chance. Elle doit livrer une trousse de maquillage ! Le détenu John est devenu Sally l’année dernière !

Tous deux éclatèrent de rire. Noëlle 12, qui n’avait pas entendu, leur lança un regard dédaigneux et haussa les épaules.

Noëlle 696969 rejoignit enfin l’assemblée, et des millions de regards énamourés se tournèrent vers elle. Elle réajusta sa jupe sur ses longues jambes, et son body sur sa poitrine. Des millions de soupirs suivirent ses mouvements.

Derrière elle, Noël 776212 marchait, un sourire béat sur sa face barbue. Il fut suivi de Noël 476614, Noël 3556 et Noël 1000000010.

― La salo…, commença Noëlle 12.

Elle fut interrompue par le Boss

― Noëlle 696969 ! tonna t-il.

Mais un simple clin d’œil de biche de Noëlle 696969 lui fit oublier ce qu’il allait dire.

― Noëlle 696969, reprit-il, cette année vous partez pour Ibiza.

Une série de « Oh » de désapprobation s’éleva de la foule.

― Toujours les mêmes qui se tapent les meilleures destinations ! Moi aussi je voudrais bien livrer à Miami, Venise ou en Guadeloupe. Merde, à la fin.

― Noël 127721221, les destinations sont tirées au sort par une main innocente, rappela le Boss.

― Moi c’est Noël 127721222! Noël 127721221 c’est mon frère jumeau. Et surtout je voudrais bien la connaître, cette main innocente. Dire que cette année je dois livrer à Paris. On m’a déjà volé sept portables là-bas. Avec un peu de chance, je vais me faire tabasser.

― Noël 127721221, ou Noël 127721222, puisque vous insistez, je peux vous proposer une autre destination. Damas, allée des martyrs, au 99, deuxième étage s’il est encore debout.

― Ah non ! s’éleva une voix rauque. Damas, allée des martyrs, au 99, deuxième étage, c’est moi !

Comme le père Noël 1111111111 faisait vingt centimètres de plus et cinquante kilos de moins que Noël 127721222, celui-ci n’insista pas. Il irait à Paris, mais il n’emporterait ni portable, ni sous-vêtements, ni porte-monnaie. Et il amènerait sa bombe au poivre avec lui.

La neige commença à tomber sur la place des pères-Noël. Cet endroit était un secret bien gardé, probablement le secret le mieux gardé au monde. Enfin à part peut-être le numéro de la carte bancaire de Bill Gates et le taux d’alcoolémie de Guillaume Tell le jour où, à l’aide d’une vieille arbalète, il avait planté une flèche dans une pomme placée sur la tête de son fils. Une arbalète que Noël 444546 lui avait apportée en 1306.

Des trompettes retentirent et chacun se dirigea vers sa destination comme une myriade de petits points rouges et blanc. Le Boss resta seul sur son estrade. Enfin, pas tout à fait seul puisque Noëlle 696969, comment dire…

Le Père Noël en chair et en chiffres

Published on Nouvelles

Comment on this post