Martin Contremage

Published on by Robert Dorazi

Je voudrai vous parler de la genèse de mon premier roman jeunesse Martin Contremage et le Vol de l’Albatros.

C’est le premier tome d’une série qui en comptera sept (non pas à cause d’Harry Potter comme vous pourriez le penser) mais pour une raison bien plus simple. En effet Martin Contremage est le héros central d’une histoire qui se passer dans un village imaginaire que j’ai appelé Toupourlamagy ! Je crois que ce nom dit beaucoup de chose. C’est bien le village (en tout cas l’un des sept villages) où sont fabriqués les instruments magiques que les sorciers utilisent.

Vous connaissez tous les baguettes magiques, les balais volants, les grimoires, les chaudrons magiques, les miroirs enchantés, les bottes de sept lieues ou les flûtes envoutantes. Et bien ces instruments ne sont fabriqués qu’à Toupourlamay (ou dans les six autres villages), et ne sont fabriqués que par les magipurliens, les habitants de Toupourlamagy. D’ailleurs je dis « fabriqués » alors qu’en fait ils sont « tirés du néant. » Utiliser le mot « fabriquer » est une insulte aux oreilles d’un magipurlien.

Voilà donc la raison pour laquelle il y aura sept tomes. C’est parce qu’il existe sept catégories d’instruments magiques qu’on appelle d’ailleurs Dikaras. Il existe donc sept catégories de Dikaras qui sont :

  • Les Vêtements d’étrangeté (cape, bottes de sept lieues,…)
  • Les Solides (chaudrons, anneaux, épées,…)
  • Les Musicaux (flûtes enchantées, violons magiques,…)
  • Les Réflectants (miroirs ou autres)
  • Les Volants (Vrillons, Normalitos, Bibalais,…)
  • Les Grimoires
  • Les Baguettes

Les magipurliens ne sont pas des sorciers, et aussi bizarre que cela puisse paraître, les sorciers sont incapables de tirer du néant leurs Dikaras. La magie ne crée rien qui puisse durer.

Pourtant même s’ils ou elle s ne sont pas des sorciers ou des sorcières, les magipurliens possèdent des dons uniques qui seront révélés au fur et à mesure des livres de la série.

Je ne vais pas trop vous en dire ici. Mais je vous promets que vous ne serez pas déçu(e)s si vous lisez ce premier livre, Martin Contremage et le Vol de l’Albatros. Il est disponible en ebook et sera d’ici quelques jours disponible en livre papier au format 15cm x 23cm (~380 pages). Bien sûr les prix sont très différents, 2,99 euros pour l’ebook et 12,66 euros pour le livre papier. Vous en apprendrez plus sur Martin et ses amis Myrthille et Pilon, sur les us et coutumes de Toupourlamagy, sur les Gargouilles de la Grande Bibliothèque ou sur les Formulons. Vous ferez connaissance avec Mortimer le Maginettoyeur, Fredérique Farewell l’Arbitre, mais aussi sur les Sorcinistres comme Corbizar.

Bonne lecture, et n’hésitez pas à poster un commentaire ou une suggestion concernant le roman !

Martin Contremage

Published on Martin Contremage

Comment on this post