Manifeste MBS pour les auteurs auto-edites

Published on by Robert Dorazi

Je relais ici le manifeste Monbestseller pour les ecrivain(e)s auto-edite(e)s. Je suis d'accord sur le fait que les medias classiques oublient trop volontiers les centaines de milliers de livres auto-edites (que ce soit les ebooks ou les livres papiers publies par des "Indies" ou editeur(e)s independant(e)s) avec un mepris a peine affiche pour ces manants qui sont au mieux des reveurs, au pires des ecrivain(e)s rate(e)s. Mais qui decide?

De plus en plus d'auteur(e)s n'ont meme plus l'envie de passer par les maisons classiques des lors qu'ils/elles parviennent a se creer une base de fans qui leur permet de partager leurs ecrits et, pour certain(e)s, de vivre de leurs livres mieux que beaucoup ces "vrai(e)s" auteur(e)s, celle/ceux qui appartiennent a telle ou telle ecurie.

A partir du moment ou ces auteur(e)s auto-edite(e)s conservent tous leurs droits et recoivent de meilleurs royalties, ils/elles ne voient desormais plus d'interet a abandonner ces droits a un tiers. Ils/elles sont responsables du debut a la fin de leurs livres, que ce soit pour l'ecriture, la couverture, et, tout aussi important, pour les etapes de publicites.

Et ne voir chez ces auteur(e)s que des aigris du systeme est une stupidite crasse. De facon assez comique, S. King (l'un des signataires de la lettre a Amazon) avait en son temps decide de se passer d'editeur, de diffuseur/distributeur et de libraire en publiant directement un roman sur Internet. C'etait le roman Plant, et King publiait un chapitre a la fois, en demandant aux internautes de payer $1 pour lire. L'experience n'avait pas ete totalement concluante, mais c'etait il y a une quinzaine d'annees. Aujourd'hui pourquoi un autre S. King ne deciderait-il/elle pas de passer directement sur Amazon ou un autre pour ses livres?

Manifeste MBS pour les auteurs auto-edites

Comment on this post